Rechercher
    Abonnez-vous à la newsletter Thiriet Rechercher

    Les coulisses de la qualité par Thiriet

    Les pots Exubérance™ : des crèmes glacées pleines de surprises

    Onctueux, marbrés de sauces riches et constellées d’éclats croquants, les pots de crème glacée ExubéranceTM rendent les gourmands complètement addicts. Découvrons les secrets de ces petits pots pas comme les autres.

    Suivez Julie Andrieu dans les coulisses de la fabrication des pots Exubérance.

    Rejouer Voir tous les reportages
    Partager la vidéo

    Le spéculoos, un doux parfum d’épices

    Fin, craquant, épicé et d’une jolie couleur ambrée, ce petit biscuit d’origine belge ne se limite pas à jouer les seconds rôles aux côtés d’une tasse de café. En pâtisserie ou dans des crèmes glacées, il apporte sa saveur unique et un croquant 100 % addictif !

    Des biscuits issus de la tradition belge

    Lors de la Saint-Nicolas, il était coutume d’offrir aux petits Belges de longs biscuits parfumés aux épices reprenant la forme du personnage célébré : des spéculoos. Plusieurs hypothèses se disputent les racines de ce terme. Il pourrait venir de « species » (« épices » en latin), « speculator » (« celui qui voit », surnom de Saint-Nicolas) ou encore « speculaas » (« miroir », pouvant rappeler l’empreinte en miroir du moule à biscuit). Au final, peu importe… L’essentiel, c’est ce délicieux petit goût de caramel aux notes épicées.

    Une saveur inimitable d’épices et de sucre brun

    Le goût si particulier du spéculoos lui vient d’un mélange d’épices (cannelle, cardamome, girofle, macis, gingembre, muscade, anis…), mais aussi du sucre utilisé : la plupart du temps, il s’agit de vergeoise brune, très populaire en Belgique et dans le nord de la France. Fabriquée à partir de sirop de betterave, elle est concentrée par deux cuissons successives qui lui donnent ce goût de caramel mêlé de réglisse qu’on retrouve dans le spéculoos. Selon les fabricants, on peut aussi trouver du sucre candi… chacun possède sa recette !

    La touche gourmande dans les desserts

    Réduit en poudre ou cassé en éclats, tour à tour mélangé avec du chocolat, du lait ou du beurre, le spéculoos sublime toutes les recettes, des plus simples aux plus élaborées. Il apporte ainsi du croquant à une crème glacée ou à un nappage au chocolat, parfume une crème dessert ou une mousse, se transforme en fond de cheesecake ou en pâte de crumble, fait croustiller une compote sur laquelle on l’émiette… Un petit biscuit qui sait occuper le devant de la scène !

     

    Chez Thiriet...

    Nous craquons pour la saveur inimitable du spéculoos et nous le déclinons dans nos recettes sous différentes formes : crème glacée, fond biscuité, éclats ou encore sauce gourmande. Vous le découvrirez ainsi dans nos bâtonnets vanille spéculoos, dans nos desserts glacés Truffés poire/spéculoos ou encore dans nos pots de crème glacée façon cheesecake myrtille. Et puisque nous ne transigeons jamais sur la qualité, nous sélectionnons avec soin nos spéculoos, et les garantissons sans huile de palme.


    Partager l'article

    Thiriet répond à vos questions

    D’où viennent les abricots utilisés dans votre sorbet Plein Fruit Abricot ? (Adèle O.)

    Pour vous garantir un sorbet fruité et parfumé, nous veillons à choisir des fruits de qualité, savoureux et sucrés. Ceux que nous utilisons dans notre sorbet Plein Fruit proviennent de la vallée du Rhône.

    Voir plus de questions
    D’où vient la crème fraîche qui sert à préparer vos crèmes glacées ? (Olivier P.)

    Nous privilégions systématiquement l’origine France pour nos ingrédients. La crème fraîche qui entre dans la composition de nos crèmes glacées est donc 100 % française !

    Pourquoi utiliser du sirop de glucose dans la préparation des crèmes glacées ? (Anne N.)

    Le sirop de glucose est un sucre permettant d’abaisser le point de congélation des crèmes glacées. En ajouter une petite quantité à la recette, en association avec du sucre classique, permet d’améliorer leur souplesse en bouche.

    Quelle différence entre un « sorbet » et un « sorbet Plein Fruit » ? (Marine R.)

    Selon la réglementation, un sorbet se compose d’eau, de sucre, et d’un minimum de 25 % de fruits. Cette teneur peut être abaissée à 10 % pour les agrumes (citron, mandarine, pamplemousse…) et les fruits acides, exotiques ou à consistance pâteuse (ananas, banane, goyave, mangue, litchi, kiwi…). Pour les fruits à coque (pistache, noisette…), cette teneur est encore abaissée, à 3 %. Le sorbet « Plein fruit » contient quant à lui un minimum de 45 % de fruits (ou au moins de 20 % quand il s’agit de fruits acides, à saveur forte ou consistance pâteuse). Et chez Thiriet, nous allons bien au-delà de la réglementation en vigueur puisque nos sorbets contiennent pour la plupart 35 % de fruits, et nos sorbets Plein Fruit, 50 %.

    Posez votre question

    Posez votre question

    x

    Nous avons pris en compte votre demande.
    Vous recevrez d'ici peu un email de confirmation
    pour confirmer votre demande.

    x

    Merci, votre abonnement à la Newsletter Thiriet
    est bien confirmé.