Rechercher
    Abonnez-vous à la newsletter Thiriet Rechercher

    Les coulisses de la qualité par Thiriet

    Les glaces : un savoir-faire maîtrisé

    La glace ? Voici un dessert qui fédère tous les gourmands. Mais connaissez-vous les différences entre glaces, crèmes glacées et sorbets ? Saviez-vous également que les recettes destinées aux enfants étaient spécialement conçues pour eux, tant en matière de parfum que de format ? Enfin, découvrez les origines de ce dessert vieux comme le monde et partez à la découverte des crèmes glacées THIRIET avec Julie Andrieu.

    SUIVEZ JULIE ANDRIEU DANS LES COULISSES DE LA GLACE

    Rejouer Voir tous les reportages
    Partager la vidéo

    La glace et les gourmands : une longue histoire…

    Il nous semble aujourd’hui tout à fait naturel de conclure un repas en famille sur une coupe de sorbets, ou de servir notre tarte Tatin accompagnée d’une boule vanille. Pourtant, la glace n’a pas toujours eu l’apparence qu’on lui connaît…

    Vous prendrez bien un petit « sharab » ?

    Le dessert glacé semble trouver ses origines en Chine, où il aurait été d’abord élaboré à partir de miel, de fruits et de neige. Dans l’Antiquité, les Perses, les Grecs et les Romains avaient déjà l’habitude de ce type de desserts, qu’ils fabriquaient avec de la neige extraite de l’Etna et du Vésuve, et qu’ils importaient par bateau. Vers le 9ème siècle, au Moyen-Orient, les califes de Bagdad dégustaient des « sharabs », à base de sirops de fruits et de fleurs et de glace. C’est de là que découle le terme « sorbet ».

    Une arrivée remarquée en Europe

    Les glaces arrivent en Europe grâce aux marchands vénitiens. Les Italiens en raffolent et Catherine de Médicis, conquises par les« sorbetti tutti frutti » (sorbets aux fruits), les fait découvrir à la Cour. Le sicilien Procopio di Cotelli ouvre en 1686 le premier café de Paris, le « Procope ». On y trouve du café bien sûr, mais aussi plus de 80 parfums de glaces, allant de la menthe à la bergamote en passant par la pistache et la jonquille. Mais pour pouvoir se régaler d’une glace en flânant dans les rues, il faut attendre la fin du 19ème siècle, avec l’apparition des premiers marchands ambulants.

    Cornets et bâtonnets, une création venue d’Outre-Atlantique

    Les premiers cornets se croquent en 1904 à l’exposition universelle de Saint-Louis, aux Etats-Unis. Christian Nelson invente les bâtonnets, ou esquimaux, qui arrivent en France dans les années vingt. En 1929, Clarence Birdseye, encore un Américain, invente la surgélation. Les glaces peuvent désormais être achetées et conservées chez soi, pour être dégustées dès que l’envie s’en fait sentir !

    Chez Thiriet...

    Le savoir-faire glacier fait partie intégrante de l’histoire de l’entreprise. Claude THIRIET, fondateur de l’enseigne, réalise ses premières glaces en 1966 dans la boulangerie de ses parents, à Eloyes au cœur des Vosges. Depuis, la tradition se perpétue : nous sommes fiers de fabriquer plus de 450 glaces et pâtisseries toujours à Eloyes!


    Partager l'article

    Thiriet répond à vos questions

    Quel ingrédient fait pétiller les bâtonnets sapins pour enfants ? (Valentin P.)

    Il s’agit du sucre pétillant contenu dans l’enrobage des sapins. En fondant sur la langue, il libère du gaz et créé les mini explosions dont les enfants raffolent.

    Voir plus de questions
    Quel édulcorant utilisez-vous dans vos glaces hypoglucidiques ? (Charlotte P.)

    Ces produits sont réalisés avec un édulcorant d’origine naturelle, produit à partir de la plante de Stevia. L’utilisation de Stevia rebaudiana trouve son origine en Amérique du Sud. Pendant des siècles, les indiens Guarani du Paraguay ont utilisé ses feuilles séchées pour la saveur sucrée qu’elles apportent. Le pouvoir sucrant des glycosides de stéviol, édulcorant qui en est extrait, est environ 300 fois supérieur à celui du sucre. Et tout ça pour beaucoup moins de calories !

    Je n’aime pas le chocolat, pourquoi en mettez-vous dans tous vos cornets ? (Arthur J.)

    Comme vous le savez, le chocolat est un aliment gras. Nous l’utilisons donc en fine couche comme barrière contre les transferts d’humidité entre nos crèmes glacées ou sorbets et la gaufrette, afin que cette dernière conserve au mieux sa texture croustillante. Cela explique pourquoi même dans nos recettes de cornets aux sorbets, nous avons du cacao.

    Est-ce que vos glaces et sorbets sont sans colorant ? (Stéphane V.)

    Depuis plusieurs années, nous avons totalement supprimé les colorants azoïques de la composition de nos produits. Parallèlement, nous menons  un travail de fond pour limiter au maximum l’utilisation des colorants et privilégions les colorants non artificiels. Par exemple, nos sorbets Plein Fruit THIRIET sont sans colorant ni arôme ajoutés.

    Posez votre question

    Posez votre question

    x

    Nous avons pris en compte votre demande.
    Vous recevrez d'ici peu un email de confirmation
    pour confirmer votre demande.

    x

    Merci, votre abonnement à la Newsletter Thiriet
    est bien confirmé.